• Lisa STELLA

Intuition de la Lune

Pour cette 19ieme journée avec le Tarot de Marseille, je vous propose une méditation autour d’un nouvel arcane majeur.



Pour cette méditation avec la Lune, il n’est pas utile d’avoir le tarot de Marseille prés de vous, laissez-vous simplement guider. Allez, parcourons ensemble, la grande roue de la vie.

Tourne ton regard à l’intérieur de toi et respires. Respire profondément en prenant 3 ou 4 grandes respirations et laisse la détente se répandre à l’intérieur de toi suivant le rythme de ta respiration. Respire dans les endroits de tension et imagine qu’à chaque inspiration tu relâches ces tensions et qu’à chaque expiration tu les évacues hors de toi. Respires et entend le message de la Lune.



Un astre brille au firmament. C’est la lune qui a ici un visage masculin. Elle est de profil, c’est une lune croissante, elle est en phase montante, comme les énergies. Elle est tournée vers le passé, la Lune ce sont les souvenirs, ce qui est gravé à l’intérieur de nous. C’est le monde de l’intuition et des rêves.

Un chien et un loup hurlent à la lune, ils gardent un passage entre deux tours. Une des deux a les fenêtres ouvertes, tandis que l’autre est complétement barricadée. Au pied des chiens, se trouve une mare aux contours géométriques. Une écrevisse nage dans ces profondeurs. Ce crustacé d’eau douce symbolise la vie cachée, obscure et primitive qui est en nous, c’est notre inconscient.


Sur cette carte, comme sur l’arcane Roue de Fortune, il n’y a pas de personnage. C’est la nature profonde. Celle de la nuit sous la lune, où on ne distingue pas le chien, du loup. Où on ne sait pas bien ce qui nage sous la surface des étangs.

La lune est souvent opposée au soleil, il est chaud, lumineux, masculin. Elle est féminine, c’est la nuit, la réceptivité, les métamorphoses.



C’est une carte qui interroge car elle nous oblige à regarder à l’intérieur de nous, ce que nous avons soigneusement caché, parce que cela fait mal, parce que cela nous fait peur. Ce que nous avons oublié, est pourtant là et fait son œuvre doucement en nous. Comme la rouille qui ronge doucement le métal. Cette carte c’est notre monde intérieur qui refait surface. Depuis le Bateleur, le cheminant a fait du travail sur lui, il a passé l’Etoile qui lui a donné la foi et le courage d’aller regarder à l’intérieur de lui.


Avec les deux tours, une fois que nous avons passé les chiens gardien du passage, nous pouvons choisir de mettre à jour nos souvenirs passés, dans la tour de gauche ou bien nous isoler dans la tour de droite. Avec la Lune, il n’a pas d’action fulgurante, mais de la douceur et du temps. C’est que le dialogue avec notre âme a sa propre temporalité.

Une fois mis à jour ce qui nous faisait peur, cela ne peut plus nous effrayer, car nous l’avons compris, pardonné et intégré. C’est cela que représente les gouttelettes de couleurs qui semblent monter de la terre vers la clarté de la Lune. Car laLune c’est accepter d’être soi, accepter d’être en connexion avec son âme.

© by Lisa Stella.

  • Facebook Clean