• Lisa STELLA

L'Empereur , l'homme qui réussit

Pour cette 4ieme journée avec le Tarot de Marseille, je vous propose une méditation autour d’un nouvel arcane majeur.


Quelques mots sur le tarot de Marseille : on peut remarquer dans le Tarot qu’il a des cartes qui forment des couples. Soit basé sur des principes comme l’Impératrice et l’Empereur où l’on retrouve les principes masculin et Féminin, soit basé sur la numérologie, comme le Mat et la Roue, deux cartes en zéro qui nous parlent d’un nouveau départ, soit basé sur le nombre de personnages comme l’Amoureux et le Diable qui nous parlent d’autonomie, soit basé sur les éléments de la carte comme avec le Bateleur et le Monde, où l’on retrouve les 4 éléments créateurs de la matière denier/bœuf, bâton/lion, Epée/aigle, Coupe/Ange. Lors d’un tirage, on reste attentif à ces couples qui nous donnent de précieuses indications.



Pour cette méditation avec l’Empereur, il n’est pas utile d’avoir le tarot de Marseille prés de vous, laissez-vous simplement guider. Allez, parcourons ensemble, la grande roue de la vie.

Tourne ton regard à l’intérieur de toi et respires. Respire profondément en prenant 3 ou 4 grandes respirations et laisse la détente se répandre à l’intérieur de toi suivant le rythme de ta respiration. Respire dans les endroits de tension et imagine qu’à chaque inspiration tu relâches ces tensions et qu’à chaque expiration tu les évacues hors de toi. Respires et entend le message de l’Empereur.


A n’en pas douter, je suis un Empereur. Je suis un homme d’expérience, j’ai une barbe blanche, j’en ai connu des combats et des défaites, des joies et des peines. Maintenant, je suis heureux de ce que j’ai accompli dans mon royaume. Je porte un manteau rouge, qui montre à tous que je suis avant tout un homme d’action. Sous mon manteau ouvert, j’ai revêtu une tunique et un collant bleu qui caractérisent mon état intérieur de réceptivité. Mon action est juste et bienveillante.


Je tiens mon sceptre de la main droite. L’Impératrice, elle, le tenait de la main gauche. Mon bouclier est posé au sol. L’aigle dessiné a les ailes déployées. Seul oiseau qui peut regarder le soleil en face, il est là à mes pieds. Mais je n’ai pas besoin de porter une armure ou une épée pour me défendre ou me protéger. Je me sens en sécurité.



J’ai réussi matériellement dans ma vie. Avant pour défendre mes idées, mes projets, mes entreprises j’ai porté l’épée, et la taille de ma main droite en est la preuve. Maintenant, je tiens ce magnifique sceptre doré, je règne sur mon monde matériel, mes possessions. D’ailleurs, je porte un lourd collier d’or dont les mailles reprennent le motif des épis de blé. Une grosse émeraude est pendue à ce collier, pierre de discernement et de vérité, elle m’a permis de prendre les bonnes décisions.

D’ailleurs, j’aime regarder ce que j’ai réussi dans ma vie, je suis heureux et fier de voir où j’en suis arrivé. Je ne suis même pas assis sur mon trône, juste appuyé et j’ai croisé mes jambes d’un air nonchalant, plus besoin de faire quoique ce soit, mes possessions fructifient d’elles-même.


Si je devais être un Dieu, je serais Jupiter, le roi des Dieux. Tenant des éclairs de puissance dans sa main droite, et la Terre dans sa main gauche, un aigle sur mon épaule. Moi comme un Empereur, je règne sur mon royaume.

Vous avez déjà rencontré des Empereurs dans votre vie, celui qui règle sur son pays, son entreprise, son service, sa boutique, sa maison, son club de sport. Il pose les règles, il décide. L’Empereur a réalisé le projet, les rêves de l’Impératrice car il a le sens de l’ordre et de la persévérance. C’est le principe Masculin.


Mon chiffre est le IV : la stabilité, comme les 4 pieds de la chaise, les 4 saisons, les 4 points cardinaux, les 4 groupes sanguins, les 4 éléments (Feu, terre, air, eau) et …les 4 Beatles.

Mais trop de stabilité c’est aussi le non-mouvement. On peut rester toute sa vie un Empereur, n’osant pas aller vers la « carte suivante », restant dans son cadre, en ayant peur de faire le pas qui nous sortirait de notre zone de confort. On ne bouge plus, même si on sent au fond de nous qu’il nous manque quelque chose. Alors parfois la vie se charge de nous faire bouger… mais toujours pour aller vers notre meilleure version de nous. Alors ayons confiance et faisons un pas.

© by Lisa Stella.

  • Facebook Clean