• Lisa STELLA

Quel est le royaume de l'Impératrice

Pour cette 4ieme journée avec le Tarot de Marseille, je vous propose une méditation autour d’un nouvel arcane majeur.


Quelques mots sur le tarot de Marseille : les arcanes majeurs du tarot sont représentés par des dessins plutôt simples à première vue. Mais en fait, il y a pas mal d’éléments à regarder et à prendre en compte lors d’une lecture. Les couleurs tout d’abord, elles ne sont pas choisies au hasard et ne correspondent pas forcément à la « réalité ». Par exemple, un sol peut être couleur chair, jaune ou noir. Les regards ensuite, il est important de suivre les regards et de découvrir ce que regarde un personnage ou à quoi il tourne le dos. La position est aussi importante, le personnage peut avancer, bouger, rester assis ou tomber. Les rayures ne représentent pas les ombres des étoffes, mais elles indiquent ce qui doit être travaillé. La taille et le nombre de personnage dessinés sur les a aussi son importance.


Pour cette méditation avec l’Impératrice, il n’est pas utile d’avoir le tarot de Marseille prés de vous, laissez-vous simplement guider. Allez, parcourons ensemble, la grande roue de la vie.



Tourne ton regard à l’intérieur de toi et respires. Respire profondément en prenant 3 ou 4 grandes respirations et laisse la détente se répandre à l’intérieur de toi suivant le rythme de ta respiration. Respire dans les endroits de tension et imagine qu’à chaque inspiration tu relâches ces tensions et qu’à chaque expiration tu les évacues hors de toi. Respires et vois avec ton regard intérieur ce que l’Impératrice va te montrer.


Je suis assise sur un trône couleur chair. Il n’a pas l’air très fini. Il est encore à l’état brut comme de la glaise qui recèle tout un potentiel et qui attend les mains d’un potier pour lui donner vie.

J’ai les cheveux blancs mais je ne suis pas une vieille femme, peut-être en ai-je la sagesse et l’intelligence de l’expérience, j’ai une glotte mais je ne suis pas un homme, peut être en ai-je la volonté ? Je suis une femme. Une femme d’action intérieure car ma robe est rouge. Par-dessus, ma longue tunique bleue montre toute la réceptivité dont je dispose.


Il y a comme un mouvement au bas de ma robe, cela ondule comme un serpent. On ne distingue pas sa tête qui passe sous mes pieds. Peut-être recherche-t-il de la chaleur pour entamer sa transformation. J’ai les jambes écartées, je suis accueil et ouverture. Je suis la Terre.


Je regarde vers la droite. La Papesse a transmis la leçon au Bateleur, maintenant il est en face de moi mais je ne le regarde pas. Je regarde la carte suivante du jeu, l’Empereur. Moi, je suis une Impératrice et je porte les insignes du pouvoir, un sceptre à la main gauche qui pointe sur mon ventre, un bouclier avec un aigle dessiné et une couronne.



Je règne sur mon monde intérieur, là est mon royaume. Ma pensée est juste et claire, et j’ai la capacité de communiquer avec aisance et confiance. Je dis ce que je ressens et ce que je pense avec bienveillance et calme car j’ai conscience d’être dans ma vérité. Je n’ai pas besoin de me battre pour défendre ma position, je n’ai pas besoin d’argumenter.


Je suis intuition, réceptivité et créativité. Je crée à l’intérieur de moi, à partir de mon corps, à partir de mon sang, à partir de mon énergie. Je suis le principe féminin dans toute sa splendeur. Je suis la pensée créatrice. La pensée conduit à la création, ne le saviez-vous pas ? Et pourtant, toutes vos réalisations n’ont-elles pas commencées par un rêve, une pensée, une intuition. C’est ma leçon du jour, rêvez les amis, imaginez le mieux pour vous. Et surtout… imaginez que vous le recevez.

© by Lisa Stella.

  • Facebook Clean