• Lisa STELLA

Regarde à l'intérieur de toi

Pour cette 10ieme journée avec le Tarot de Marseille, je vous propose une méditation autour d’un nouvel arcane majeur.


Quelques mots sur le tarot de Marseille : on trouve dans les Arcanes majeurs la possibilité d’avoir une notion de temps. Il y a des lames rapides comme le Mat, le Bateleur, la Roue de Fortune, La Maison dieu, le Jugement, le Chariot, le Monde et des lames beaucoup plus lentes comme l’Hermite, le Pendu, Tempérance ou la Papesse. Bien sûr que souvent les consultants seront intéressés par une datation, mais le Tarot n’est pas forcément bien adapté pour cela. On peut l’expliquer par le fait que chacun a son propre rythme d’évolution et qu’il est important de garder en tête que l’on est toujours au bon endroit et au bon moment.


Pour cette méditation avec l’Hermite, il n’est pas utile d’avoir le tarot de Marseille prés de vous, laissez-vous simplement guider. Allez, parcourons ensemble, la grande roue de la vie.



Tourne ton regard à l’intérieur de toi et respires. Respire profondément en prenant 3 ou 4 grandes respirations et laisse la détente se répandre à l’intérieur de toi suivant le rythme de ta respiration. Respire dans les endroits de tension et imagine qu’à chaque inspiration tu relâches ces tensions et qu’à chaque expiration tu les évacues hors de toi. Respires et entend le message de l’Hermite.


Rien qu’en lisant le nom de la carte l’Hermite, on se doute que le personnage sera plutôt austère. On y voit un homme âgé, avec un long manteau bleu doublé de jaune, sa longue tunique est de couleur rouge dont la capuche est rabattue. Il s’aide d’un bâton couleur chair pour avancer, et une lanterne à hauteur de ses yeux semble éclairer le chemin sur lequel il marche.

Ne vous y fiez pas, l’Hermite n’est pas une personne qui médite au fond d’une grotte. Il est certes connecté et en ouverture du cœur mais il est aussi dans l’action. Car il avance. Vous le savez les dessins des arcanes du tarot de Marseille, sont des représentations symboliques, et des messages. Si on regarde plus précisément sa lampe, on constate qu’elle ne doit pas éclairer grand-chose. Est-ce que cela signifie que ce n’est pas à l’extérieur de lui qu’il doit regarder mais à l’intérieur. Et pour cela, il a besoin d’être seul.





L’Arcane de l’Hermite, porte le numéro 9, on arrive à une fin de cycle. Le bateleur est parti sur son chemin, a rencontré la Papesse qui lui demande d’apprendre. L’impératrice lui propose de créer sa vie et d’écouter son intuition, tandis que L’empereur a mis en musique ce qui a été imaginé. Avec le Pape, notre cheminant réalise qu’il existe autre chose et qu’il faut sortir de ses habitudes matérielles. Alors, l’Amoureux lui demande de faire un choix de façon autonome en fonction de ce qui le motive. Avec le Chariot, il a choisi et il part faire son propre chemin dans la vie. Mais il arrive un moment où il doit bien savoir vers où il va, alors la Justice lui demande de trancher dans toutes ses expériences et ses essais et de choisir ce qui lui correspond vraiment. Arrivé à l’Hermite, il sait qu’il doit dire au revoir à ce qu’il a été, pour qu’un « nouveau lui » puisse émerger.




Dire au revoir à ce qu’on a été, ce n’est pas une lobotomie, mais c’est accepter nos erreurs, pardonner à ceux qui nous ont fait du mal, revivre nos moments de joie. C’est aussi un moment pour régler ses problèmes de famille, de dépendances à l’autre. C’est un travail de libération du passé.

Cette carte fait tellement écho à cette période de confinement imposé du au coronavirus. Nous pouvons prendre ce moment, pour faire un retour sur soi, pour faire un bilan.

Mettre en pratique la prière de la sérénité est tout à fait adaptée à ce moment.

© by Lisa Stella.

  • Facebook Clean