• Lisa STELLA

Une autre vision du monde

Pour cette 13ieme journée avec le Tarot de Marseille, je vous propose une méditation autour d’un nouvel arcane majeur.


Quelques mots sur le tarot de Marseille : dans les tirages, et si le dos des cartes le permet, nous pouvons décider de tirer les cartes uniquement à l’endroit ou bien les tirer à l’endroit et à l’envers. Certains disent que comme le Tarot se lit comme un livre, il ne viendrait pas à l’idée de lire un livre à l’envers et d’autres que de se priver d’une lecture à l’envers c’est se priver d’une partie des informations que peut offrir le tarot, une carte à l’envers représentera l’obstacle. Même les plus grands tarologues ne sont pas d’accord entre eux. Moi j’ai choisi de lire le tarot envers/endroit mais de ne lire l’Oracle de Belline qu’à l’endroit. Pourquoi… allez savoir ;)

Pour cette méditation avec le Pendu, il n’est pas utile d’avoir le tarot de Marseille prés de vous, laissez-vous simplement guider. Allez, parcourons ensemble, la grande roue de la vie.

Tourne ton regard à l’intérieur de toi et respires. Respire profondément en prenant 3 ou 4 grandes respirations et laisse la détente se répandre à l’intérieur de toi suivant le rythme de ta respiration. Respire dans les endroits de tension et imagine qu’à chaque inspiration tu relâches ces tensions et qu’à chaque expiration tu les évacues hors de toi. Respires et entend le message du Pendu.



Le Pendu est le seul arcane majeur du Tarot qui a la tête à l’envers. Il est attaché par la cheville droite sur une potence supportée par 2 troncs d’arbre qui saignent. Le Pendu est un jeune homme, qui a l’air assez grand, sa tête touche le bas de la carte. Sa jambe gauche est repliée un peu comme celle de l’Empereur. Son visage du Pendu est serein. Comme s’il c’était lui-même mis dans cette position. On peut même imaginer qu’il est très facile pour lui de se détacher.

Il a les mains attachées dans le dos, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas ici d’agir. L’action et la parole sont bloquées et entravées. Tout se situe au niveau intérieur.



Il a 2 grandes poches sur son habit, qui semble grandes ouvertes. Tout ce qu’il y avait dedans a du tomber lorsqu’il s’est retrouvé pendu. Ainsi le personnage nous montre que tout ce qui est matériel n’est pas important en ce moment.


Si vous avez fait des cours de yoga et que vous avez pratiqué des postures sur la tête, avez-vous été tenté d’ouvrir les yeux et de regarder la salle de pratique dans cette position ?

rien n’est pareil, vous ne reconnaissez plus la salle, et mieux vous remarquez même des choses que vous n’avez jamais vu auparavant. C’est ce que nous demande la carte, de voir autrement, d’adopter un autre point de vue et de se poser.



Parfois dans nos vies, on ne prend pas le temps de prendre ce temps de pose, sauf si l’extérieur nous l’impose, les vacances, une maladie, un licenciement ou un confinement. Et si on ne prend pas ce temps de réflexion, on a tendance à ne voir qu’une face d’un problème, à le ruminer, à chercher la solution dans les vieilles conceptions qui ne nous correspondent plus. Le Pendu nous invite alors à un retournement du mental, à un lâcher prise, sur les croyances, sur ce que l’on pense.

Tout ce processus est bien entendu en accord avec ce que l’on est vraiment, libéré des injonctions familiales et de la société. Alors profitez, si vous le pouvez, de ce moment de confinement pour accepter de regarder à l’intérieur de vous ce qui ne vous convient plus dans votre vie. Ouvrez grand votre cœur et votre esprit, pensez au Pendu, et imaginer ce qu’il peut voir de votre situation. Ce qu’il en pense, engagez une discussion avec lui et voyez où tout cela vous conduit.

© by Lisa Stella.

  • Facebook Clean